L’Incubateur européen du barreau de Bruxelles : dépoussiérer la profession sans nier nos valeurs 

Par Me Michel Forges, Bâtonnier de l’Ordre français des avocats du barreau de Bruxelles

Chères consœurs,

Chers confrères,

L’Incubateur Européen du Barreau de Bruxelles est né d’une lutte contre le refus de s’intéresser aux développements du numérique, tantôt par peur, tantôt par paresse, tantôt par manque d’organisation.

Il a fallu faire face à un certain obscurantisme, qui est certes traditionnel et souvent partagé par les juristes : un grand nombre d’entre eux ne déclare-t-il pas avec fatalisme et résignation que « les juristes ne sont pas doués pour les chiffres » ? pour que l’Incubateur soit lancé.

Mais aujourd’hui qu’il est lancé, l’Incubateur bouscule les idées reçues … et nous apporte la Lumière.

En moins de deux ans, sous l’impulsion du bâtonnier Pierre SCULIER, les chevilles ouvrières de l’Incubateur -merci à Me Vinciane GILLET et au professeur Gregory LEWKOWICZ- ont mis sur pied un vaste programme de démystification des nouvelles technologies : midis de l’avocat numérique, Hackathon juridique, conférences multiples, notamment sur la notation des avocats, etc.

Les membres et les associés de l’Incubateur ont adhéré à une volonté générale, de dépoussiérer sans perte d’âme, et sans négation des valeurs qui fondent notre profession. Leur enthousiasme démontre que si les algorithmes transforment la pratique du droit, ils peuvent aussi être l’occasion de rencontres humaines, et susciter de nouveaux contacts professionnels, nationaux et internationaux : bienvenue au barreau de Genève, qui vient s’ajouter à la liste déjà grande des barreaux européens partenaires !

L’avenir de la profession d’avocat est en jeu, de multiples dangers menacent l’exercice traditionnel de notre profession, une partie importante de nos services actuels risque fort d’être rendue demain par des robots intelligents et performants : l’Incubateur entend que nous relevions le défi et que nous soyons en mesure d’exploiter et de maîtriser la nouveauté, dans notre intérêt bien compris, c’est-à-dire  dans l’intérêts des justiciables et des autres acteurs de justice, sans que personne ne soit abandonné en chemin.

Ce n’est pas seulement la découverte de la connaissance qui anime ce vaste projet ; l’Incubateur travaille dans la joie. Il entend multiplier les rencontres conviviales, et il peut compter sur une belle équipe de partenaires, formateurs ou participants actifs.

Notre événement de ce 14 mars 2019 en est la preuve tangible.

Merci à tous ceux qui, par leur présence, par leurs travaux, par leur dynamisme et leur attachement à nos valeurs, font aujourd’hui rayonner l’Incubateur !

Nous sommes fiers de vous accueillir : à Bruxelles, vous êtes chez vous.

Michel FORGES, bâtonnier