L’Incubateur m’a convaincu

Par Me Michel Forges, bâtonnier de l’Ordre français des avocats du barreau de Bruxelles

Un billet … un petit billet d’une page pour rendre hommage aux chevilles ouvrières de l’Incubateur et au travail accompli?
Volontiers : l’Incubateur m’a convaincu !’

L’Incubateur travaille, communique, diffuse des formations et répand des informations : il rompt cette solitude qui caractérise le recours aux technologies de l’instant.

Car une des caractéristiques majeures de ces « technologies du numérique » est qu’il faut les utiliser soi-même, sans intermédiaire : un « patron » pouvait naguère demander à un assistant (une secrétaire, pour suivre le schéma sexiste/machiste classique) de lui réserver une salle de conférence ou de lui commander un billet d’avion ; mais peut-il encore risquer de perdre son temps en vaines instructions au moment d’organiser une conférence téléphonique via un réseau ou une plate-forme informatique ? Quel sens cela aurait-il d’appeler un tiers à l’aide pour réaliser la connexion qui s’impose pour suivre le webinaire qui va commencer ?
A l’heure où déclarer qu’ « on ne sait pas travailler sur écran », ou qu’on ne comprend pas comment marche la DPA n’est plus admissible, on s’aperçoit que les technologies du numérique sont comme des avions monoplaces : elles sont réservées aux pilotes, et les passagers en sont exclus.
Abandonnés dans le cockpit d’un avion que nous n’avons pas appris à piloter, nous serions perdus, même si un magnifique mode d’emploi de 1.000 pages nous vantait les multiples possibilités de la machine : nous n’oserions toucher à rien …

Alors, nous devons apprendre à piloter !

Y aller progressivement, découvrir les astuces, prendre plaisir à la maîtrise de l’outil … grâce aux conseils des spécialistes chevronnés qui collaborent avec l’Incubateur.

Grâce à eux, avec leur aide, nous pouvons aujourd’hui, en pleine crise du coronavirus, croire au bon fonctionnement de nos cabinets, au maintien de nos réunions et contacts indispensables et au développement d’une Justice plus moderne et plus efficace que jamais : place aux réunions virtuelles, aux plaidoiries par vidéoconférence, à la consultation en ligne des dossiers du greffe, à la remise électronique des dossiers de pièces et des conclusions …

Merci, l’Incubateur !