Editorial : La place de l’Incubateur au sein du barreau dans le contexte du confinement

Par Me Vinciane Gillet et Prof. Gregory Lewkowicz (ULB), Présidents de l’Incubateur européen du barreau de Bruxelles

Chère Consœur, Cher Confrère,

Madame, Monsieur,

Encore récemment, on pouvait entendre au Palais des avocats se demander à quoi pouvait bien servir l’Incubateur. A l’heure où l’épidémie de coronavirus touche le monde entier et où des mesures de confinement nous affectent tous, cette question n’est probablement plus d’actualité. Dans le contexte que nous connaissons, l’Incubateur semble trouver pleinement sa place au sein du barreau et offrir des services au bénéfice de tous les avocats.

Avec le soutien du Bâtonnier Michel Forges et du Dauphin Maurice Krings, l’Incubateur européen du barreau de Bruxelles tourne en effet actuellement à plein régime et prend de nombreuses initiatives afin de répondre, dans les limites de son mandat, aux besoins les plus pressants de l’Ordre et des avocats.

Accès aux bases de données

L’Incubateur a ainsi obtenu la prolongation au-delà du 19 avril de mesures favorables pour l’accès aux ressources électroniques des principaux éditeurs belges. Les informations pour bénéficier de ces avantage peuvent être consultées sur le site de l’Incubateur en version française (lien https://www.incubateurbxl.eu/fr/prolongation-au-dela-du-19-avril-de-la-gratuite-dacces-aux-bases-de-donnees-juridiques-par-temps-de-coronavrius/) et néerlandaise (lien https://www.incubateurbxl.eu/fr/verlenging-na-19-april-van-de-kosteloze-toegang-tot-de-juridische-gegevensbanken-tijdens-de-coronacrisis/)

Formations et information des avocats

Outre l’organisation de ses formations habituelles par voie de vidéoconférence, l’Incubateur a également organisé une série de formations exceptionnelles en ligne afin de répondre aux questions les plus pressantes :

  • Le 14 avril avec le professeur J. Englebert sur les audiences par vidéoconférence ;
  • Le 17 avril avec Me C. Mostin sur l’incidence des mesures prises par l’arrêté royal n°4 du 9 avril 2020 sur la gestion des associations de copropriétaires ;
  • Le 22 avril avec le Bâtonnier M. Forges sur les mesures prises par l’Ordre dans le contexte de l’épidémie ;
  • Le 23 avril avec le Dauphin M. Krings et Me Th. Raad sur les questions relatives au stage ;
  • Le 28 avril avec le Trésorier P.-Ph. Hendrickx et Madame Bérengère Lefrancq, responsable du service social, sur les mesures économiques et sociales visant à venir en aide aux avocats.

Au total, près des 1000 avocats ont suivi les formations en ligne mises en place par l’Incubateur depuis le 14 avril. D’autres rendez-vous exceptionnels sont à l’ordre du jour ou le seront prochainement.

Par ailleurs, à la demande du Bâtonnier, l’Incubateur a repris en gestion complète, de manière exceptionnelle, les deux dernières formations d’UB3 de l’année 2019-2020 qui se dérouleront le 4 et le 18 mai prochain. D’autres initiatives pourraient être prises afin de faciliter l’organisation de la formation des avocats.

Élections au conseil de l’Ordre

Parce que le confinement ne doit pas limiter la démocratie au sein de la profession, le Dauphin M. Krings et Me G. Cruysmans, membre du cabinet du Bâtonnier, répondront aux questions des avocats et des éventuels candidats sur les élections des membres du conseil de l’Ordre, le 5 mai 2020 à 12h30. Nous vous invitions chaleureusement à vous y inscrire ici : https://www.eventbrite.fr/e/billets-midi-de-lavocat-numerique-devenir-membre-du-conseil-de-lordre-103902318632

Prendre soin de soi et des autres

En ces temps troublés, le numérique offre des solutions pour faciliter la vie des avocates et des avocats. Il ne peut évidemment résoudre tous les problèmes que nous rencontrons dans notre vie professionnelle. L’Incubateur prend soin du numérique. Prenez soin de vous et des autres.